Les nouvelles de la semaine : mettre un terme au libre-échange, de criminalisation des mouvements et de politiques anti-immigration

[Si desea recibir el boletín en español, haga clic aquí. If you want to receive the newsletter in English, click here. Se deseja receber o boletim em português, clique aqui]

Capire est un outil de communicationpour faire écho aux voix des femmes en mouvement, rendre visibles les luttes dans les territoires et renforcer les références locales et internationales du féminisme populaire, anticapitaliste et antiraciste. Pour plus d'informations, regardez la vidéo ou lisez notre présentation.

::: Colombie : la mobilisation continue de croître
Le 11 mai, la Radio Mundo Real (Monde Réel) a interviewé Marylen Serna, leader paysanne dans l’état colombien de Cauca, et porte-parole du Congrès des peuples [Congreso de los Pueblos]. L’interview peut être écoutée sur le site de la radio (en espagnol) ou lue ici sur Capire. Après des décennies de conflit armé, « le conflit social reste intact », déclare Marylen Serna | Entrevue

::: L’organisation de la base, des immigrants et de l’agriculture aux États-Unis
Lisez et écoutez la contribution de Kathia Ramirez sur le travail du Comité de soutien aux travailleurs agricoles (CATA), au webinaire « Migration et refuge dans l’agenda féministe ».  « Le 1er mai de cette année, le slogan de la marche était 'des papiers, oui, des miettes, non', renforçant la nécessité d’une réforme migratoire qui puisse bénéficier aux plus de 11 millions de personnes se trouvant illégalement aux États-Unis. Cette réalité perdure depuis plusieurs années déjà » | Expérience

::: #ÉcoleFéministe : femmes, corps et sexualités dissidents en résistance
La critique de la norme hétérosexuelle et la marchandisation du corps marquent la formation féministe. Les 10 et 11 mai, les voix, la poésie et les chants qui ont débuté la formation sur le corps et la sexualité à l’École féministe ont exprimé un « ça suffit ! » venant des femmes et de toutes les personnes qui transgressent les impositions hétéropatriarcales et racistes sur leurs corps et leurs sexualités. | Expérience

Regardez l’animation « Il est temps de mettre un terme au libre-échange »

En vidéo, les Amis de la Terre Brésil et la Marche Mondiale des Femmes expliquent comment le libre-échange affecte les vies dans le Sud global. L’animation présente les personnages Fatima et Rita, des travailleuses urbaines qui ressentent les impacts de la crise au Brésil. Au milieu du chômage et du travail informel et précaire, de la surcharge du travail domestique et des soins, de l’augmentation de la misère et de la faim et des milliers de morts dans le pays à la suite du coronavirus, elles apprennent que l’accord de libre-échange entre le Mercosur et l’Union Européenne est sur le point d’être signé après 20 ans de négociations.

Regardez | En savoir plus

En ce 1er mai 2021, nous, du portail Capire, l’Assemblée Internationale des Peuples et la Journée Internationale de Lutte Anti-impérialiste, nous lançons une galerie virtuelle féministe internationale avec des affiches créées par 24 personnes et collectifs de 12 pays/territoires. Entre collages, broderies, peintures, dessins et photographies avec des techniques les plus diverses, les participantes ont inventé leur façon de représenter le désir de changer le monde.

Visitez la galerie, admirez les affiches et lisez les récits des artistes sur leur processus de création. Aidez-nous à diffuser, partagez avec d’autres compagnes et compagnons !

...Et si vous ne l'avez pas encore vu, profitez-en et accédez aussi au matériel des dernières semaines :

::: Femmes, migration forcée et refuge au Liban
Lisez et écoutez la contribution de Yafa El Masri, réfugiée palestinienne au Liban, pour le webinaire « Migrations et refuge dans l'agenda féministe ». | Analyse

::: Cuba souveraine : développer des vaccins pour la vie et l’intégration des peuples
Lisez et écoutez le récit de Marilys Zayas dans le programme Fúria Feminista sur le rôle des femmes dans la production de vaccins à Cuba. En partenariat avec Rádio Mundo Real, Capire a retranscrit l’intégralité de son discours | Entrevue

::: Les femmes à la tête des luttes de démocratisation au Myanmar
Capire s'est entretenu avec Debbie Stothard de l'histoire du pays et des stratégies créées par les femmes pour lutter contre l'impunité. | Entrevue

::: Les femmes en première ligne pour les droits fonciers au Maroc
Face à la brutalité du capital, les femmes défendent la terre et les communautés dans les campagnes marocaines. Texte également disponible en arabe | Analyse

::: Construire le féminisme et la sexualité libre au Mozambique
Maira Domingos apporte des réflexions sur la maternité obligatoire, le conservatisme et les relations patriarcales dans le mariage | Analyse

::: #ÉcoleFéministe : pour la défense de la mère terre
Les expériences de résistance et d'organisation autochtone, noire et paysanne sont la base de la formation féministe | Expérience

::: 24 avril : lutte féministe contre les sociétés transnationales et le travail précaire
La vidéo, produite dans le cadre de la Journée Internationale de Solidarité Féministe contre les Sociétés Transnationales, organisée par Marche Mondiale des Femmes, dénonce le travail précaire dans l'industrie textile et l'impact sur la vie des femmes. | Multimédia

::: « Hera » de Lydiah Dola: chanson pour la paix et l'harmonie entre les peuples
Écoutez la chanson de la kenyane Lydiah Dola chantée en langue luo | Culture

Veuillez transmettre cet e-mail! Si vous n'êtes pas déjà sur notre liste de diffusion, inscrivez-vous et suivez-nous sur les réseaux sociaux (@capiremov). Nous avons besoin du soutien de tous pour promouvoir et étendre le portail Capire!

Courrier électronique | Telegram | info@capiremov.org
Facebook | Twitter | Instagram | YouTube | Spotify

Capire est une initiative de la Marche Mondiale des Femmes, en dialogue avec des femmes des mouvements alliés, tels que Via Campesina et Amis de la Terre International, et avec les organisations qui font partie du projet Renforçant les Féminismes Populaires (Strengthening Grassroots Feminisms).