#ÉcoleFéministe : formation en mouvement pour changer le monde

[Si desea recibir el boletín en español, haga clic aquí. If you want to receive the newsletter in English, click here. Se deseja receber o boletim em português, clique aqui]
Capire est un outil de communication pour faire écho aux voix des femmes en mouvement, rendre visibles les luttes dans les territoires et renforcer les références locales et internationales du féminisme populaire, anticapitaliste et antiraciste. Pour plus d'informations, regardez la vidéo ou lisez notre présentation.

#ÉcoleFéministe : formation en mouvement pour changer le monde

Depuis le 5 avril, des compagnes et compagnons du monde entier se retrouvent tous les quinze jours, deux jours de suite, pour un intense processus de formation féministe. Capire consigne chaque rencontre de l’École internationale d’organisation féministe Berta Cáceres.

La clôture de l’École féministe, les 5 et 6 juillet derniers, a été puissante et passionnante. Le mysticisme nous a transportées dans les rues, nous a connectées à notre capacité de mobilisation dans toutes les parties du monde, internationalement structurées. Nous reprenons les mots de Bertita parce que nous ne sommes plus les mêmes que lorsque nous les avons entendus pour la première fois, lors de l’ouverture de l’École. Éducation populaire, langue et spiritualité, organisation des jeunes, radio et communication populaire font partie de l’héritage de Berta Cáceres et constituent notre résistance commune.

Cette première édition de l'École est enregistrée sur capiremov.org, et la richesse des discussions de ces derniers mois continuera d'inspirer de nouveaux contenus ici à Capire, qui, comme l'École, est un instrument du féminisme populaire international. Nous avons compilé ci-dessous les textes que nous avons publiés, du plus récent au premier :

16/07 | Formation en mouvement pour changer le monde
La construction de sujets politiques divers et d'alliances internationalistes marquent l'action politique féministe et populaire | Lisez

25/06 | L’économie féministe est une proposition et une stratégie de construction de mouvement
L'économie féministe et la construction de mouvement ont été au centre de l'École internationale d'organisation féministe Berta Cáceres, les 21 et 22 juin | Lisez

17/06 | Connaître les critiques et les propositions de l’économie féministe
L'économie féministe à l'ordre du jour pour la formation et la stratégie et de transformation | Lisez

02/06 | État et démocratie sont les terrains de lutte féministe
Découvrez comment s'est déroulée la formation sur l'État et la démocratie, avec des expériences partagées par des femmes de le Kenya, le Venezuela, le Kurdistan et la Bolivia | Lisez

21/05 | Femmes, corps et sexualités dissidents en résistance
La critique de la norme hétérosexuelle et la marchandisation du corps marquent la formation féministe | Lisez

06/05 | Pour la défense de la mère terre
Les expériences de résistance et d'organisation autochtone, noire et paysanne sont la base de la formation féministe | Lisez

21/04 | Comprendre et affronter les systèmes d’oppressions
Colonialist, heteropatriarchal, and racist capitalism: overlaps that exploit and subjugate the peoples | Lisez

09/04 | Technologies, savoirs et luttes partagées
Découvrez comment s'est déroulé l'atelier d'accueil et de formation technique de l'École Internationale d'Organisation Féministe | Lisez

18/03 | Lancement célèbre l’héritage de Berta Cáceres
Événement en ligne a rendu hommage aux luttes des femmes dans les territoires et a marqué l'importance de la formation pour l'organisation internationale du féminisme populaire | Lisez

Veuillez transmettre cet e-mail! Si vous n'êtes pas déjà sur notre liste de diffusion, inscrivez-vous et suivez-nous sur les réseaux sociaux (@capiremov). Nous avons besoin du soutien de tous pour promouvoir et étendre le portail Capire!

Courrier électronique | Telegram | info@capiremov.org
Facebook | Twitter | Instagram | YouTube | Spotify

Capire est une initiative de la Marche Mondiale des Femmes, en dialogue avec des femmes des mouvements alliés, tels que Via Campesina et Amis de la Terre International, et avec les organisations qui font partie du projet Renforçant les Féminismes Populaires (Strengthening Grassroots Feminisms).